Trier par Catégories
     
Popular Tags
         
Déco et des Couleurs - 6, allée de la Reine de Mai 45100 Orléans
Téléphone : 06.61.31.43.68
Lundi - Vendredi : 8h45 - 19h - Fermé le week-end

Starck un touche à tout infatigable

Starck touche à tout infatigable

Starck un touche à tout infatigable

C’est un article sur une chaise de l’enfant terrible du design qui m’a donné l’idée de vous faire un papier sur Starck.

Mais je ne savais pas dans quoi je me lançais! J’ai découvert qu’avant de devenir une marque (et oui, Starck est devenu une marque!) c’est un designer-architecte-visionnaire génial, un touche à tout infatigable et prolixe! Son terrain de jeu est infini…

 Il va être très compliqué de faire une synthèse de ses réalisations…

Il nait dans les années 50 d’un père ingénieur aéronautique et passe ses premières années « sous » la planche à dessin de son père. Inutile de dire qu’il est baigné dans la notion d’élégance, de ligne et de rigueur. Il se forme (vaguement) à l’école Camondo et commence son travail sur la matérialité par les lieux de vie. Remarqué par Pierre Cardin, il devient directeur artistique de sa société d’édition. Il réalise quelques objets puis se lance dans la déco de plusieurs boites de nuit.

En parallèle, il lance sa société de design industriel et signe ses premières collaborations avec les sociétés d’édition dont je vous ai déjà parlé comme Kartell pour le mobilier ou Alessi pour les objets du quotidien. Si vous avez raté mon article, c’est par ici : https://www.decoetdescouleurs.com/kartell-un-embleme-du-design-italien/

Architecture et espaces de vie

Dans les années 80, sa collaboration avec les Cafés Coste lui donne une envergure internationale. Son travail architectural est guidé par sa réflexion sur le sens du projet, la place de l’Homme dans son environnement et surtout, il est le premier à avoir une approche éthique et écologique.

Il réalise plusieurs immeubles aux formes inédites (Japon puis Etats-Unis), des projets immobiliers pour lesquels il pense avant tout à la fonctionnalité et au bien-être. Dans des projets d’architecture intérieure et de décoration il mêle bois, verre, marbre pour inclure la nature environnante (Hôtel Fasano à Rio de Janeiro), obtient un prix pour l’hôtel Faena de Buenos Aires…

Centre culturel de Bilbao, Port Adriano à Majorque, restau Ma Cocotte à St Ouen, le Nuage à Montpellier, etc…tous ces projets sont pensés durables, humains, culturels tournés vers le « vivre ensemble ».

Design démocratique et objets du quotidien

Tous ces projets haut de gamme ou culturels ne doivent pas faire oublier son profond engagement pour la démocratisation du design, de penser bénéfice utilisateur dans sa réflexion produit. « Rendre accessible au plus grand nombre au prix le plus juste », telle est sa vision du design.

Il explore le design des objets de salle de bain (Duravit, Hansgrohe), la brosse à dent Fluocaril, montre-plateforme de services, « lunettes bioniques », collaboration pour des bagages Delsey, création des sandales Ipanema, production éthique et éco-responsable …

Dans le domaine de la cuisine et arts de la table, on retrouve le presse-citron Alessi, Collection en verre noir avec Baccarat, un couteau avec Laguiole, une collection d’équipements de cuisine avec Gorenje…

On lui doit les « sucettes Starck » ou panneaux histoire de Paris, en 1992.

Objets de décoration intérieure

Le plastique, polycarbonate, est son matériau de prédilection dans sa quête « d’invisibilité et dématérialisation ».

Il y a pléthore de modèles de chaises, tabourets et  tabourets de bar. Une des plus connues date de 2005 (Louis Ghost) et a été un succès phénoménal. Il ne faut pas oublier fauteuils, canapés, salons de jardin et j’en passe…Il a même développé un cuir à base de pépins et peau de pommes pour remplacer le cuir…

je vous invite vraiment à faire un tour sur son site, juste pour le plaisir des yeux et explorer son univers..https://www.starck.fr/

  •  
  •  
  •